Prévention du lymphoedème après une chirurgie du sein


Système lymphatique et risque de lymphoedème

Le système lymphatique est un circuit de vaisseaux et ganglions, en relation étroite avec le système circulatoire et il chemine en parallèle avec lui. Il a deux fonctions basiques : le drainage et le transport du liquide interstitiel issu du sang et des protéines qu’il contient, et la défense immunitaire de l’organisme (production et activation des lymphocytes).
Le lymphoedème est une inflammation visible et palpable des tissus par accumulation de liquides. Son apparition peut être due à diverses causes. En relation au thème traité ici, il apparaît souvent sur les femmes opérées d’un cancer du sein avec une intervention axillaire (sous l’aisselle) ou une radiothérapie dans la zone axillaire.
Le lymphoedème peut avoir pour effet d’augmenter la taille d’un de vos bras, ce qui amène entre autres des difficultés à s’habiller. Cela peut affecter votre image corporelle et votre confiance en vous même, rendant difficiles les relations avec les autres.
Le meilleur moyen pour diminuer les risques d’apparition de cet effet secondaire est la prévention, notamment à travers une bonne hygiène de vie et de nouvelles habitudes au quotidien. Il faut noter que l’apparition d’un lymphoedème peut survenir peu après une opération, mais aussi apparaître après quelques années.
Si un lymphoedème apparaît, il est important qu’il soit traité par un kinésithérapeute spécialisé en drainage lymphatique manuel.

Exercices pour la prévention du lymphoedème

Prévenir l’apparition du lymphoedème requiert de nouvelles habitudes et des soins spécifiques que vous devrez vous prodiguer quotidiennement après la chirurgie, avec l’aide d’un kinésithérapeute.
Pendant les jours suivant l’opération, pour que la cicatrice axillaire ne se rétracte pas et pour faciliter la mobilité du bras opéré par la suite, essayez de rester plusieurs heures par jour avec votre bras soulevé et séparé du corps, et avec la main à hauteur de l’épaule. Pour réaliser ceci dans une position confortable, vous pouvez vous asseoir à côté d’une table sur laquelle vous aurez placé un coussin épais, et vous laisserez reposer votre bras dessus.
La nuit quand vous dormez, reposez votre bras sur un coussin comme indiqué sur les dessins, afin d’avoir le bras séparé du corps et la main légèrement en hauteur. Prevenir lymphoedeme - couchee avec coussin
N’ayez pas peur de déplacer le bras ou la main après l’intervention. L’immobilité provoque inflammation, rétention de liquide, douleur, et impotence fonctionnelle dues à l’intervention chirurgicale. En effet, la circulation de la lymphe repose en bonne partie sur le mouvement du corps et la contraction des muscles : il n’y a pas de pompe dans le réseau lymphatique, à la différence du réseau sanguin dont la circulation est assurée par le coeur.
Une fois que vous avez récupéré de l’intervention et uniquement avec la permission de votre médecin ou de votre kinésithérapeute, vous pourrez commencer à réaliser des exercices simples.
Commencez petit à petit. Au début, vous ne devez pas passer plus de dix minutes à faire la totalité de vos exercices, et vous devez à tout prix éviter de provoquer fatigue ou sensation de lourdeur dans le bras. Faites vos exercices de manière douce et agréable, et toujours en y associant la respiration. Ces exercices vous aideront en plus à garder mobiles votre bras et votre dos.
Habillez‑vous avec des vêtements lâches et installez‑vous sur une chaise de manière confortable. Commencez toujours par des exercices de respiration.
Réalisez les exercices cinq ou six fois, de manière lente et douce.

Exercice n°1 : la respiration diaphragmatique

Imaginez mentalement le mécanisme d’un soufflet utilisé pour attiser le feu dans une cheminée : inhalez l’air profondément par le nez et remplissez vos poumons.
Ensuite, expirez entièrement l’air par la bouche, lentement et sans forcer, avec les lèvres entre‑ouvertes. Le temps d’expiration doit être le double du temps d’inspiration. Prevenir lymphoedeme - exercice 1

Exercice n°2

Mettez vos mains l’une sur l’autre, sur le genou opposé au bras opéré.
Levez le bras opéré en l’air et en diagonale, en suivant votre bras du regard, et en soufflant à mesure que le bras se lève. Revenez doucement à la position initiale, en inspirant.

Prevenir lymphoedeme - exercice 2

Exercice n°3

Joignez vos bras sur vos jambes et entrelacez vos mains. Montez et descendez vos bras en conservant les mains jointes. Expirez à la montée des bras, et inspirez à la descente.

Prevenir lymphoedeme - exercice 3

Exercice n°4

Prenez les extrémités d’une serviette entre vos mains et avec les bras étirés en l’air, balancez‑les d’un côté à l’autre, en soufflant quand vous basculez les bras d’un côté et en inspirant lorsque vous revenez en position centrée. Les coudes ne doivent pas être pliés. Répétez l’exercice cinq à six fois, doucement et sans forcer sur les bras.

lymphoedeme_ex4

 

Vous trouverez dans le livre « Savoir rester belle pendant et après les traitements anti-cancer » dix-neuf exercices de récupération supplémentaires pour prévenir le lymphoedème, ainsi que beaucoup d’autres conseils pour votre vie de tous les jours.

 



Méthode pour protéger ses ongles durant la chimiothérapie Perruques : cheveux synthétiques ou cheveux naturels ?
Méthode pour protéger ses ongles durant la chimiothérapie
Perruques : cheveux synthétiques ou cheveux naturels ?

Commentaires à “Prévention du lymphoedème après une chirurgie du sein”


  1. je fais passer l’info – merci

    Répondre

Laisser un commentaire